Optimisez la communication avec vos clients : quelle stratégie d’e-mailing ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google

L’email est l’outil le plus utilisé dans les entreprises. Il devient même indispensable dans une stratégie de communication efficace. 133 milliards* d’emails ont été envoyés par les entreprises en France en 2013.

Optimiser relation client quelle stratégie emailing

Communiquer efficacement

Destiné aux clients, aux prospects, aux partenaires ou aux collaborateurs, l’emailing est l’outil multi-facettes simple et complet non négligeable pour vous. Toutes les entreprises peuvent trouver leur avantage, en termes de coût, de rapidité d’envoi ou de retours quantifiables.

Il présente une valeur ajoutée à votre activité lorsqu’il est adapté au cycle de vie du client (actif, inactif, perdu).

Aucun délai d’impression, de fabrication ni de livraison (par différence des versions mailing papier à router). L’email arrive directement dans la boîte de réception de vos clients. Très rentable, c’est uniquement à l’envoi et selon le nombre de destinataires que le coût de la campagne est calculé.

Personnaliser votre emailing permet d’envoyer le bon message à la bonne personne. Les destinataires seront directement ciblés et votre campagne remportera un meilleur succès. C’est un bon moyen pour en savoir plus sur le profil des clients (goûts, centres d’intérêts, habitudes…).

Votre campagne d’e-mailing sur mesure

Un bon emailing ne peut pas être créé via une simple messagerie. Un éditeur HTML est recommandé. C’est pourquoi, nous vous proposons des solutions adaptées à vos objectifs de communication. Nous créons un message de qualité, des graphismes personnalisés et personnalisables en fonction de votre besoin et de votre image.

Réussir sa campagne en 3 étapes !

1. Collecte des destinataires

Pour réussir son emailing, la base de données doit être de qualité. Il est alors important de ne pas la négliger et de la qualifier régulièrement. Ainsi, il est préférable d’envoyer un message auprès de destinataires ciblés en évitant un arrosage trop large. Collecter les informations par ses propres moyens est essentiel pour être sûr que l’information soit de qualité.

La collecte des destinataires en BtoB et BtoC

L’email doit respecter certaines contraintes. En BtoB, la prospection par email est possible. Toutefois, elle doit nécessairement envoyer un message ciblé au professionnel et ajouter un lien de désabonnement si la personne ne souhaite plus recevoir l’emailing.

En BtoC, la prospection est moins facilement réalisable. Les adresses des destinataires doivent être obligatoirement opt-in (l’internaute doit volontairement cocher une case pour que son adresse soit utilisée ultérieurement à des fins commerciales).

2. Le message

Le nombre de visuels, la taille, la description, le prix… autant d’éléments qui permettront l’efficacité d’une campagne. Définir et améliorer ces éléments selon la réaction des destinataires face au message proposé est la clé de la réussite. La perception de l’entreprise n’est pas forcément celle du client, or celle du client est la plus importante.

3. L’affichage

Les destinataires ne travaillent pas forcément avec la même messagerie que vous. Ainsi le code HTML peut être interprété différemment et être altéré selon les messageries. Nous vérifions donc que votre campagne puisse être lue sur les messageries existantes.

L’email marketing est le seul support faisant face à des problématiques d’affichage. Près de 24%* des internautes français reçoivent des emails dont les images ne s’affichent pas. Nous évitons donc le tout image, nous instaurons un ratio texte/image.

4. La mesure des résultats

Plusieurs indicateurs permettent de mesurer les résultats de votre campagne emailing.

Le taux d’ouverture : base de tout

Ce taux correspond au nombre de mails ouverts sur le nombre de mails envoyés.

En BtoC la moyenne de ce taux est de 25%*. Il s’agit là, de résultats constatés en fidélisation. Il est évident que ce pourcentage chute en prospection.

Le taux de clic : un gage de qualité

La moyenne de celui-ci est de 14%*. Il permet de créer du trafic sur votre site. Il démontre que votre destinataire est intéressé ce qui permet de le relancer le cas échéant. Il est également appelé « taux de réactivité »

Taux de conversion : la base du ROI

Il correspond au nombre d’emails qui ont provoqué un achat sur votre site. En moyenne ce taux est de 4%*. Il suppose une qualité dans l’email qui doit se retrouver sur votre site internet. Un taux faible peut être dû à une mauvaise ergonomie, à un système de paiement peu rassurant ou bien encore à un manque d’informations. Avec votre email, vous devez vous demander : la page vers laquelle je renvoie est-elle pertinente ? Est-elle optimisée pour convertir ?

*Sources Sarbacane

Ces articles peuvent vous intéresser...

video en direct d'un concert
Actualités

La vidéo : le nouveau souverain du marketing digital

Le digital se développe d’année en année dans notre société. Nos habitudes changent, se digitalisent et le marketing digital se doit de s’y adapter. Lorsque les comportements évoluent, la portée des outils digitaux aussi, c’est pourquoi nous faisons aujourd’hui un focus sur la vidéo

Lire l'article
strategie digitale
Actualités

Développer sa stratégie digitale en 3 étapes :

L’essor du digital et des nouvelles technologies a poussé les entreprises à réinventer ou adapter leur méthodes de communication. Comprendre et s’approprier les outils webmarketing actuels n’est pas une mince à faire… Nous rencontrons chaque jour

Lire l'article