Référencement naturel Google : conseils, réponses et astuces

Le référencement naturel est devenu au fil des années un enjeu majeur pour les entreprises. Cette technique fait couler beaucoup d’encre et suscite de nombreuses questions auxquelles nous allons répondre ci-dessous. Un site bien optimisé doit répondre à une structure web optimisée, un contenu riche, et des liens entrants de supports qualitatifs.

referencement-naturel-google-agence-seo-paris

Sommaire

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel, ou SEO (Search Engine Optimization), désigne l’ensemble des techniques qui visent à positionner les pages d’un site internet dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche

Apparaître en première page de Google est un enjeu essentiel : la majorité des internautes ne prennent pas la peine de consulter les résultats situés sur la seconde page. On considère qu’un site bien positionné se situe sur la première page des résultats de recherche, et au mieux dans les cinq premières places.

Les robots d’indexation de contenus explorent puis indexent les sites, et décident de notre recevabilité à être positionné en haut des requêtes des internautes. L’optimisation SEO vise alors à améliorer la qualité on site et off site pour développer la visibilité d’un site internet et le rendre plus populaire. 

Ainsi, le référencement naturel est une véritable stratégie qui doit être suivie dans le temps car il s’agit d’un travail sur le long terme. Il ne faut cesser de surveiller les concurrents qui souhaitent se placer sur les même requêtes liées à son activité, et conserver sa place dans les résultats.

Le référencement naturel est-il gratuit ?

Dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel (SEO), on n’investit pas directement de budget publicitaire comme cela peut être le cas avec une campagne de référencement payant (SEA). En conséquence, vis-à-vis de Google, on peut dire que le SEO est gratuit

Attention cependant, car le référencement naturel demande un travail de longue haleine approfondi sur différents aspects : 

  • Techniques, avec l’optimisation de centaines de critères comme les balises Title, Meta Description ou encore la structure Hn de chaque page.
  • Rédactionnels, avec la production de contenu de qualité, enrichi en mots et expressions clés en lien avec la thématique.
  • Partenariats, avec la recherche de supports externes de qualité pour l’échange de liens : c’est la stratégie dite de “Netlinking”. 

Finalement, le travail du référencement naturel pour l’indexation de son site internet demande de la patience, du temps et surtout des compétences bien précises pour obtenir des résultats. Donc, même s’il n’y a pas de budget directement investi, il y a de la matière grise et du temps consacré au développement de la mission. Or, “le temps c’est de l’argent”. Vous avez la réponse.

Comment définir le référencement naturel interne ?

Le référencement naturel interne consiste à optimiser son site internet de manière à spécifier aux moteurs de recherche qu’il est qualitatif et mérite d’être référencé. On parle aussi de référencement “on site”.

Concrètement, le référencement naturel interne se compose de plusieurs étapes techniques très importantes sur la structure même de votre site internet :

  • S’assurer de la “crawlabilité” et de la disponibilité des pages (réparer les erreurs, créer le sitemap et le robot.txt).
  • Optimiser les pages de son site internet (structure d’URL, balises title et meta description, structure Hn, optimisation des images…).
  • Optimiser l’ergonomie de son site internet et améliorer l’expérience utilisateur (responsive design, vitesse de chargement…).

Prêter une attention accrue à tous ces détails techniques permet non seulement d’améliorer la navigation des internautes sur votre site internet, mais aussi et surtout de le rendre plus lisible et plus qualitatif aux yeux de Google. En clair, soigner le référencement “on site” de son site internet permet de mieux l’indexer sur les moteurs de recherche.

referencement-naturel-interne-seo-on-site

Pourquoi le référencement naturel est-il vital pour une entreprise ?

Une stratégie de référencement naturel (SEO), bien qu’elle demande du temps avant de laisser entrevoir les premiers résultats, est une stratégie pérenne. On doit l’aborder comme un investissement sur le long terme. Il est clair que dans les premières semaines, on a l’impression que les actions mises en place ne fonctionnent pas. Et pourtant, au bout de quelques mois, on voit le fruit du travail effectué.

L’intérêt du référencement naturel est que lorsqu’une page est positionnée sur une requête, elle ne la perd pas, à moins que le site ne soit pénalisé par le moteur de recherche pour des mauvaises pratiques (changement de domaine sans redirections, sur-optimisation des pages du site, spam…).

Les résultats d’une campagne de référencement payant (SEA), eux, sont visibles dès lors que le budget est investi auprès de Google et que les annonces apparaissent. Toutefois, dès que l’on arrête de payer le moteur de recherche, elles disparaissent. C’est pour cette raison que l’on vous conseillera toujours de mettre en place une stratégie de référencement naturel même si en parallèle, des campagnes publicitaires sont en ligne. Il n’est pas nécessaire de vouloir choisir entre une stratégie SEO et une stratégie SEA, il faut juste combiner intelligemment les deux stratégies de référencement.

Google Search Console a-t-il un impact sur le référencement naturel ?

Google Search Console a bien un impact sur le référencement naturel, et c’est même son usage principal. Hormis le fait d’agir sur l’indexation du site web (grâce au sitemap), sur le crawl ou sur la gestion des liens, c’est bien au niveau du SEO que Google Search Console va avoir une influence importante. Parmi les nombreuses fonctionnalités que cet outil propose, voici les plus importantes pour améliorer son référencement naturel :

  • Identification des mots-clés les plus stratégiques (grâce à la fonctionnalité des requêtes organiques), permettant ainsi de se concentrer sur des requêtes précises et efficaces.
  • Recensement des pages indexées par Google mais aussi des pages en erreur (404, en double, balise canonique…). Plus le rapport pages valides / pages en erreur est fort, plus Google pénalise le site en termes de référencement naturel.
  • Analyse du site afin d’améliorer certains points pouvant potentiellement poser problème au niveau de l’utilisation et de l’expérience utilisateur (ergonomie, responsivité…) en envoyant notamment des alertes au webmaster du site.

Google Search Console est donc un outil qui impacte fortement le référencement naturel de manière externe. Il analyse et informe le propriétaire du site sur les potentiels problèmes qui nuisent au SEO, ce qui lui donne l’occasion de trouver des solutions en termes d’indexation, d’erreurs internes ou encore d’amélioration ergonomique.

Le fichier robots.txt est-il utile pour le SEO ?

Le fichier robots.txt indique au robot d’indexation (“crawler”) quelles sont les pages à prendre en compte ou non. Il ne concerne en aucun cas les utilisateurs et est seulement destiné à l’usage technique.

Ainsi, il est important que le robot puisse explorer vos pages. Sans cela, le référencement n’est pas possible. D’un point de vue technique, le fichier robots.txt est indispensable pour le référencement naturel du site internet. Mieux vaut ainsi avoir un site propre pouvant être exploré facilement si vous voulez voir vos meilleures pages être publiées et mises en avant.

Il permet ainsi d’autoriser mais aussi d’interdire aux robots d’indexation de parcourir certaines pages. On applique souvent cette méthode aux pages statiques, non pertinentes ou contenant des informations confidentielles. Là encore, l’objectif est de montrer aux moteurs de recherche les pages importantes (à prendre en compte) et celles qui ne le sont pas. 

Beaucoup font appel à une agence spécialisée pour installer les contraintes techniques afin d’optimiser le référencement naturel de son site web. N’hésitez pas à nous contacter pour cela.

A quoi sert le fichier sitemap.xml ?

Complémentairement au robots.txt, le fichier sitemap.xml (à ne pas confondre avec le plan du site) va, de son côté, indiquer aux robots toutes les pages de son site Internet. Il faut comprendre que le robot crawle les pages en naviguant à travers les liens internes du site. Au lieu de le laisser naviguer tranquillement, le fichier sitemap.xml force la détection de toutes les pages pour qu’aucune ne soit oubliée.

Quel est l’intérêt du fichier sitemap.xml pour le positionnement du site sur les moteurs de recherche ? Il n’a finalement pas de grand impact sur le SEO. Il y a d’autres moyens pour améliorer son référencement naturel. Cependant, ce fichier permet d’accélérer le crawl ainsi que l’indexation de ses pages (mais aussi la désindexation). De même, il permet de trouver des pages orphelines ou encore de comprendre quelles sont les pages que le moteur de recherche accepte d’indexer ou non.

Le contenu éditorial est-il important en SEO ?

Le contenu éditorial est l’un des trois piliers d’une stratégie de SEO efficace : référencement “on site”, référencement “off site” et production de contenu qualitatif.

En effet, pour qu’un site internet remonte parmi les meilleurs résultats de recherche, il doit être régulièrement alimenté en contenu de qualité, c’est-à-dire un contenu informatif, unique et spécifique. N’oubliez pas que Google a pour objectif de fournir aux internautes des pages web capables de répondre le plus précisément possible à leurs questions. Les pages bénéficiant d’un contenu riche, pertinent et utile sont donc placées dans les premiers résultats de recherche.

Il existe plusieurs types de contenus qualitatifs pouvant contribuer à améliorer le référencement naturel d’un site internet :

  • Les articles de blog
  • Les infographies
  • Les fiches produits détaillées
  • Les études de cas
  • Les ebooks et les livres blancs…

L’essentiel est de soigner la rédaction et d’observer certaines règles de base :

  • Ecrire des contenus longs (600 mots minimum, mais les pages les mieux placées sur Google comptent aujourd’hui 2000 mots en moyenne).
  • Travailler les mots-clés, et notamment la longue traîne.
  • Optimiser le maillage de liens internes.
  • Publier un contenu lisible, agréable à lire, qui facilite l’expérience utilisateur.

En plus d’améliorer le référencement naturel, établir une stratégie de contenu sur-mesure permet aussi de travailler l’image de marque d’une entreprise : c’est donc une étape incontournable pour développer sa visibilité et sa notoriété.

contenu-editorial-seo

Les relations presse ont-elles un impact sur le référencement naturel ?

Les relations presse sont traditionnellement associées à la notoriété d’une entreprise : elles permettent de gagner en visibilité et en crédibilité dans la presse, qu’elle soit écrite, web ou audiovisuelle. Mais l’impact des relations presse sur le référencement naturel est plus méconnu.

En effet, une campagne de relations presse bien menée génère des retombées sur le web, a fortiori de nos jours, alors que de plus en plus de médias se digitalisent. Et plus une entreprise est citée sur le web, plus elle est visible. Dans les articles publiés par les journalistes, elle est associée à des mots-clés pertinents qui travaillent pour elle son référencement naturel. Parfois, ces articles intègrent même un lien externe vers le site de l’entreprise : ce sont les fameux “backlinks”, le Graal du référencement “off site”.

Finalement, les relations presse participent à deux des trois piliers du référencement naturel : la création d’un contenu pertinent et utile (rédigé par des journalistes), et le netlinking sur des sites de qualité, parfois considérés par Google comme des supports d’autorité (médias spécialisés ou très qualitatifs). Les relations presse sont donc très intéressantes à intégrer dans une stratégie de référencement naturel.

Qu’est-ce que la longue traîne en SEO ?

La longue traîne en référencement naturel est un ensemble de mots-clés tapés par un internaute dans la barre de recherche, formant une expression ou un bout de phrase. Elle varie de 3 à plus de 6 mots. Elle est souvent composée d’un verbe en début de requête et suivie des mots-clés spécifiques à la recherche de l’internaute (par exemple : “acheter un pantalon bleu levi’s à rayures blanches”). L’internaute qui tape cette requête a plus de chances de trouver ce qu’il recherche, plutôt qu’en tapant “pantalon bleu”, qui est une recherche bien trop générale pour trouver le produit exact.

La longue traîne est encore peu employée car elle constitue une requête très spécifique et une intention très caractérisée de la part de l’internaute. Par conséquent, elle se compose de résultats à faible concurrence. En effet, plus la recherche est spécifique et contient des mots-clés nombreux, plus les résultats de recherche sont précis mais rares. Ainsi, l’internaute a plus de chances de trouver ce qu’il cherche et de convertir, c’est-à-dire de cliquer sur les résultats affichés.

La longue traîne est aujourd’hui largement travaillée et optimisée par les spécialistes SEO qui ont bien compris son intérêt : des mots-clés plus qualifiés, une faible concurrence en termes de volumes de recherche et donc une meilleure capacité de conversion. Cette pratique SEO a donc un très fort potentiel dans l’amélioration de la position de votre site internet dans les résultats de recherche.

schema-longue-traine-seo

Qu’appelle-t-on netlinking en référencement naturel ?

Le netlinking est une pratique SEO phare découlant de la stratégie SEO off site (externe). Elle consiste à créer un grand nombre de liens entrants externes (“backlinks”) pointant vers votre site internet. Ces backlinks ont pour but d’améliorer la visibilité et le positionnement de votre site ou de la page visée en générant du trafic depuis des sites externes (blogs, sites internet, annuaires…).

L’utilisation du netlinking en référencement naturel n’est pas simple, car il ne suffit pas de mettre un lien entrant externe n’importe où. En effet, il est nécessaire de placer votre lien sur des pages qui ont un rapport sémantique avec le contenu de destination. 

Un exemple : vous possédez un site internet de chaussures et souhaitez améliorer la position de la page dédiée à la dernière paire de chaussures Nike sur Google. Vous pouvez donc rédiger un article sur cette nouvelle paire en y intégrant un lien vers cette page, puis le poster sur un blog de mode. Le lien sera donc considéré comme pertinent et qualitatif par le robot de Google. A contrario, si vous postez cet article sur un blog de bricolage, sans aucun lien avec la thématique des chaussures, cela n’aura aucun impact sur la position de votre page. D’ailleurs, si vous recourez plusieurs fois à cette pratique, le robot de Google finit même par vous pénaliser.

Le principe du netlinking est donc de générer un grand nombre de liens externes naturels et non considérés comme artificiels. Il vaut mieux intégrer un lien dans un contenu pertinent que de vouloir générer des liens massivement qui ne proviennent pas de supports en lien avec la page à améliorer. Vous devez privilégier la qualité de vos liens entrants pour voir la position de votre page s’améliorer, plutôt que la quantité.

Acheter des liens est-il autorisé par Google ?

L’achat de liens en tant que tel est interdit par Google. On parle ici d’achat de backlinks sur des supports en relation avec le site qui doit être référencé et qui possèdent une bonne popularité. Ces liens achetés contribuent donc à augmenter la popularité de votre site internet. Cette technique ne doit pas être confondue avec l’achat de liens commerciaux Google Ads ou Bing Ads.

Dans les faits, il est assez difficile de faire la distinction entre un lien naturellement établi et un backlink acheté. Les plateformes publiques d’achat de liens sont parfois détectées par Google. Certains partenariats établis entre blogueurs peuvent aussi être délicats, lorsque les liens sont sur-optimisés.

La publicité en ligne a-t-elle un impact sur le référencement naturel ?

Penser que Google pénalise les sites qui n’achètent pas d’espaces publicitaires AdWords est une fantaisie. En effet, une telle action serait contraire à l’essence même du moteur de recherche, qui a défini près de 200 critères dans son algorithme dans le but de valoriser ou sanctionner les sites web. Ces critères concernent, par exemple, des spécificités liées au nom de domaine, à l’architecture d’une page ou encore aux backlinks. 

Toutefois, la publicité en ligne (SEA) et le SEO sont complémentaires. En effet, Google AdWords consiste à acheter des mots-clés intégrés dans des campagnes de liens sponsorisés. Comme le SEO, elle vise à acquérir un positionnement sur la SERP (Search Engine Result Page), page de résultats d’un moteur de recherche.

Les liens publicitaires générés par AdWords sont situés à droite et au-dessus des résultats naturels. Ils ont un impact sur le taux de clic SEO car ils accaparent les flux de visites sur les sites web. Dès lors, ce sont les liens situés en première position des requêtes naturelles qui se voient le plus affecté par la baisse du taux de clic moyen. On observe en effet que plus il y a de liens AdWords au dessus des résultats naturels (ils peuvent être jusqu’au nombre de quatre), plus le taux de clic SEO baisse.

Par ailleurs, l’arrêt d’une campagne payante peut avoir une incidence sur le référencement naturel, dans la mesure où le SEA génère du trafic sur le site web, ce qui permet de gagner plusieurs places dans les résultats de recherche.

Les réseaux sociaux ont-ils une influence sur le SEO ?

Voici une question toute entière. Les algorithmes des moteurs de recherches sont tellement opaques qu’il n’est pas simple d’en tirer une conclusion. Cependant, des études ont été menées et ont montré qu’il pouvait y avoir un lien entre le SEO et les réseaux sociaux (SMO).

Les réseaux sociaux envoient des signaux comme les partages, les engagement sur les publications. Ce sont ces signaux qui sont certainement pris en compte par les moteurs de recherche. On sait que les comptes ou les pages sur les réseaux sociaux sont indexés sur les moteurs de recherche puisque qu’ils remontent dans les SERPs lorsqu’on recherche une marque qui possède par exemple une page Facebook. D’ailleurs, tous les moteurs de recherches n’accordent pas la même importance à ces signaux. Le moteur Bing par exemple, leur accorde plus d’importance que Google. Cela peut s’expliquer par son partenariat avec Twitter et les parts que possède Microsoft chez Facebook.

Quoi qu’il en soit, même s’il ne l’a pas été dit et prouvé de façon significative, il est probable que l’activité sur les réseaux sociaux ait un lien avec le SEO.

Dans tous les cas, les réseaux sociaux servent à votre référencement naturel puisqu’ils servent votre visibilité en ligne. Prenez l’exemple d’un article de blog : en le partageant sur vos comptes, vous accélérez sa visibilité, sa viralité, ses possibles partages. Bref, tout cela va vous apporter du trafic et donc contribuer à votre référencement naturel.

Alors : les réseaux sociaux ont-ils une influence sur le SEO ? On peut conclure que malgré le manque de transparence des algorithmes des moteurs, on peut aisément penser que l’activité sur les réseaux sociaux contribue aux efforts du SEO.

reseaux-sociaux-impact-seo

Avoir un blog est-il positif pour le référencement naturel ?

Créer un blog peut être un véritable atout pour renforcer le référencement naturel de votre site. Il permet de booster la visibilité d’un site marchand ou vitrine : il offre une grande liberté éditoriale et favorise l’interaction avec les internautes. Intégrer un blog à votre stratégie SEO permet de communiquer sur votre entreprise et de démontrer votre expertise dans votre domaine métier

Quelques bonnes pratiques pour optimiser le référencement naturel de votre site grâce au blog : 

  • Travaillez sur votre stratégie de contenu pour attirer des prospects qualifiés. En effet, publier des contenus à forte valeur ajoutée augmente les chances de générer du trafic de qualité. A fortiori, cela favorise l’interaction avec les utilisateurs : clics sur les liens, commentaires, partages sur les réseaux sociaux… Google valorise ces indicateurs de pertinence en améliorant le référencement naturel d’une page web.
  • Obtenez des backlinks de qualité, liens entrants naturels provenant d’autres sites, en publiant des articles parvenant à fournir aux utilisateurs les informations qu’ils recherchent. Par la même occasion, cela renforce le référencement social, nommé aussi SMO (Social Media Optimization), par le partage d’un contenu qualitatif sur les réseaux sociaux
  • Renforcez le maillage interne de vos liens. Ainsi, si une page populaire de votre site génère du trafic SEO, il apparaît pertinent de faire des liens vers d’autres pages dont on souhaite améliorer le référencement naturel. 

Il est devenu quasi-indispensable d’intégrer un blog à sa stratégie SEO. C’est un bon moyen d’augmenter la visibilité de votre entreprise et de se démarquer de la concurrence.

Le référencement dans les annuaires est-il encore utile ?

La réponse à cette question est double. D’un certain point de vue, OUI, le référencement dans les annuaires reste utile pour améliorer la position de votre site sur les moteurs de recherche. Cependant aujourd’hui, au vu des grandes évolutions du SEO, les annuaires ne feraient plus vraiment partie des supports utilisés pour augmenter votre visibilité. 

Pour comprendre, revenons quelques années en arrière, à l’époque où les annuaires étaient considérés comme les meilleurs supports SEO permettant de référencer naturellement son site internet. Le but était d’inscrire son site dans le plus d’annuaires possibles. C’était facile, mais cela prenait du temps et il y avait peu de sens à cette pratique qui a vite tourné au vinaigre. Google a donc mis fin à cette technique en désindexant un grand nombre d’annuaires et en diminuant la puissance des liens provenant de ces annuaires. 

De là, nous pouvons imaginer que le référencement dans les annuaires n’est plus très utile aujourd’hui. Ce n’est pas tout à fait vrai : les annuaires thématiques qualitatifs sont toujours efficaces pour le référencement naturel, contrairement aux annuaires généralistes. En effet, il est bien mieux de proposer votre site sur un annuaire correspondant à votre activité que sur un annuaire généraliste, qui est justement bien trop général aux yeux du robot Google.

Mais ce n’est pas tout, l’annuaire local est lui aussi encore d’actualité. En effet, pour les entreprises débutantes ou qui visent une clientèle locale, il est idéal pour booster le référencement local.

Les communiqués de presse ont-ils un impact sur le référencement naturel ?

Les communiqués de presse en SEO ne doivent pas être confondus avec ceux envoyés lors des prestations de relation presse. Effectivement, ces communiqués ne sont quasiment jamais repris par les journalistes.

De nombreuses plateformes de communiqués de presse ont fleuri dans les années 2010-2011, qui permettaient à l’époque de soumettre des “communiqués” à faible valeur ajoutée de 200 mots environ. Ces techniques ont fonctionné durant quelques années, puis le volume demandé a augmenté au fil des années. 

Aujourd’hui, certaines de ces plateformes, qui n’ont pas abusé de mauvaises pratiques et ont acquis une popularité reconnue, permettent d’obtenir des backlinks de qualité. Il s’agit le plus souvent de plateformes transformées en blogs thématiques détenus par des professionnels du référencement voire des influenceurs. De nombreux partenariats sont aujourd’hui créés entre ces supports par les référenceurs.

Point important, des contenus qualitatifs et uniques sont primordiaux et demandés par les propriétaires de ces sites. Cela fait le bonheur des rédacteurs web qui sont de plus en plus sollicités.

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique en SEO ?

Le cocon sémantique est une notion introduite par le consultant en marketing Laurent Bourrelly. Elle désigne un concept d’architecture web qui s’intègre dans une stratégie SEO : elle associe structure arborescente, organisation des contenus et maillage de liens internes.

Il vise à réaliser une analyse sémantique des requêtes visées par les internautes pour cibler les mots-clés pertinents qui répondent à leurs besoins. Par la suite, l’intervention du maillage interne thématique donne du sens entre les pages concernées par la même thématique. La création de liens internes entre pages mères et filles permet d’effectuer des transferts de popularité. La page “mère” fait un lien vers l’ensemble des pages de niveau intérieur, tandis que les pages “filles” envoient des liens internes vers la page mère. Plus des pages sont cohérentes sur le plan sémantique, plus les liens contextualisés sont puissants. 

C’est ainsi que cette méthode de travail sur le cocon sémantique permet de positionner un site sur des mots-clés très concurrentiels et renforce le poids de son référencement naturel.

Le référencement naturel doit-il être prévu avant la création d’un site ?

Comme on l’a vu, le référencement naturel se constitue de plusieurs étapes. Certaines étapes doivent être anticipées en amont de la création : c’est le cas du contenu. Lors de la création d’un site, on doit en amont réaliser une étude des mots-clés opportuns et une veille concurrentielle afin de construire un contenu qualitatif et optimisé pour apparaître dans les résultats de recherche.

Une fois que les pages sont créées et optimisées et que le site est “prêt”, on peut mettre en place une stratégie de backlinks qui consiste à envoyer des liens qualitatifs vers le site internet afin d’augmenter sa popularité. Cette troisième étape ne peut pas être efficace si l’optimisation technique et le contenu du site n’ont pas été travaillés comme il le faut. 

Si on envoie des liens vers un site qui n’est pas optimisé, les résultats ne seront pas au rendez-vous. 

Pour conclure, les actions de référencement naturel peuvent être prévues en amont de la création du site, mais il faut respecter les étapes clés du référencement afin de garantir des résultats. Surtout, ne pas oublier les 2 maîtres-mots du SEO : le contenu et les liens.

Est-il obligatoire de réaliser un audit de référencement naturel ?

L’audit de référencement naturel d’un site permet de déterminer l’efficacité SEO de ce dernier. Il peut concerner la partie interne (optimisation technique, pages en erreur, maillage de liens internes, contenus etc.) et externe (placement sur des mots-clés précis en fonction de la concurrence). L’audit ne donne que des informations sur les critères à optimiser pour améliorer le référencement et n’agit pas réellement sur votre SEO.

Cependant, si vous souhaitez augmenter votre positionnement SEO sur les moteurs de recherche, réaliser un audit est obligatoire. Sans ce dernier, vous manquerez au moins 95% des informations importantes pour optimiser votre site. Erreurs de pages, temps de téléchargement, positionnement sur les mots-clés : sans audit, il sera pour vous impossible de connaître et d’exploiter ces informations de manière détaillée.

Combien coûte une prestation de référencement naturel ?

Il est bien entendu difficile de répondre à la question du tarif sans entrer dans quelques explications. Tout d’abord, tout dépend de la taille de votre site internet. Un site e-commerce de 10 000 pages nécessitera plus de travail qu’un site vitrine de 5 pages.

Chez Cap Visibilité, nous distinguons généralement 3 types de prestations

  • Le référencement interne qui permet de travailler sur les balises des pages de votre site internet.
  • Le contenu à créer pour densifier vos pages et ainsi apporter de la valeur ajoutée au référencement de votre site internet.
  • La création de liens externes naturels qui consiste à créer des partenariats avec des entreprises ou des sites complémentaires au vôtre.

Donc pour résumer, le coût d’une prestation de référencement naturel (SEO) va dépendre de l’audit SEO qui aura préalablement été réalisé. Le tarif peut s’échelonner de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros par mois.

Précisons à ce stade que les offres de référencement qui vous promettent votre site en première page pour 39 € par mois sont à bannir.

Faut-il internaliser ou externaliser le SEO d’un site web ?

S’occuper du référencement naturel d’un site web est un travail à temps plein, qui demande des compétences précises, une expertise ainsi qu’un temps d’analyse et d’exploitation conséquent. Internaliser la fonction SEO demanderait ainsi d’avoir un expert en la matière, des logiciels compatibles et à jour ainsi que des partenariats souvent réservés aux agences spécialisées.

Pour avoir un référencement naturel optimisé, il est préférable d’externaliser la fonction SEO vers une agence spécialisée, qui saura adapter le service au besoin, et qui pourra utiliser tous les outils et contacts nécessaires pour optimiser de manière maximale le référencement de votre site Internet. Il est cependant possible d’internaliser le poste, mais cela représente un coût particulièrement haut et peu rentable au simple regard des tarifs des abonnements nécessaires pour analyser, améliorer et optimiser son référencement naturel.

Un prestataire SEO peut-il s’engager sur des résultats garantis ?

C’est une question récurrente souvent posée en avant-vente. Il est difficile de s’engager sur des résultats précis en termes de référencement naturel. Ainsi, comment pourrions-nous promettre la première position ou même la première page ? Les critères de référencement évoluent fréquemment, et surtout vos concurrents travaillent également leur SEO. 

Ceci étant posé, il est tout de même possible d’obtenir des résultats probants en adoptant une stratégie qui vise à toucher dans un premier temps votre coeur de cible. Une fois ce coeur de cible touché, la stratégie de référencement consistera à élargir petit à petit le spectre des termes de recherche travaillés. Mais rappelons-le : à ce stade, le référencement naturel est comparable à un sport d’endurance. Les résultats mettront du temps à arriver, mais l’investissement est plus pérenne si nous le comparons à la publicité en ligne.

Notre agence installée depuis mai 2009 bénéficie de nombreuses références dans des métiers très différents. Notre méthode repose sur une stratégie SEO éprouvée auprès de nombreuses entreprises et des milliers de mots clés positionnés en 1ère page sur Google.

Combien de temps faut-il pour voir les premiers résultats du référencement naturel ?

Quand on se lance dans une stratégie de référencement naturel, on est souvent impatient de voir son site internet apparaître dans les premiers résultats de recherche. Mais tout vient à point à qui sait attendre, et en matière de SEO, l’un des maîtres-mots est la patience.

Mais au bout de combien de temps la stratégie de référencement naturel porte-elle ses fruits ? Dans une vidéo publiée en 2017, Google apportait un élément de réponse : il faudrait au minimum 4 mois pour voir les premiers résultats du travail de SEO. Le référencement naturel s’inscrit donc sur le long terme et il n’y a pas de recette miracle pour apparaître en première page de Google en un jour.

Cela s’explique par trois raisons, liées aux trois étapes du référencement naturel :

  • L’optimisation “on site” est un travail de précision qui nécessite du temps. Une fois ce travail effectué, l’indexation (ou la réindexation, dans le cas d’une refonte) par les moteurs de recherche n’est pas immédiate : il faut plusieurs jours, parfois plusieurs semaines aux robots pour venir visiter et indexer les nouvelles pages.
  • La création de contenu est un travail de longue haleine qui s’effectue dans la durée. En effet, inutile de publier une grosse quantité de contenu d’un seul coup pour s’arrêter après. L’un des critères pris en compte dans l’évaluation de la qualité d’un site est la régularité : il est donc conseillé de publier du contenu de manière fréquente, ce qui indique aux robots (et aux internautes) que le site est dynamique.
  • L’optimisation “off site” est une étape tout aussi chronophage : elle nécessite de créer des liens externes (les “backlinks”) pointant vers le site, le plus souvent par le biais de partenariats ou de partages sur les réseaux sociaux, ce qui demande là aussi du temps pour l’indexation par les moteurs de recherche.

Vous l’avez compris : le référencement naturel prend du temps et nécessite d’être envisagé sur le long terme pour obtenir les meilleurs résultats.

Peut-on confier le référencement naturel à un stagiaire ?

Le référencement naturel dans sa globalité demande un certain nombre de connaissances et d’expérience pour espérer obtenir des résultats. La stratégie en elle-même ne peut pas être confiée à un stagiaire, excepté s’il a une réelle expertise en SEO

Alors, peut-on confier le référencement naturel à un stagiaire ? Notre réponse est claire : on ne peut pas confier la stratégie de référencement naturel à un stagiaire qui ne possède pas d’expertise sur le sujet. En revanche, on peut lui déléguer des tâches opérationnelles inscrites clairement en amont, dans une stratégie définie et réfléchie par les responsables webmarketing.

Si personne ne possède ces compétences dans votre société et que vous souhaitez mettre en place une stratégie SEO, nous vous conseillons vivement d’externaliser la prestation auprès d’une agence de référencement naturel et, pourquoi pas payant, qui saura quels axes privilégier.  

confier-seo-stagiaire

Existe-t-il des outils gratuits pour suivre son référencement naturel ?

Découvrez plusieurs outils disponibles gratuitement pour mettre en place votre stratégie SEO et améliorer le référencement naturel de vos pages web :

  • Google Search Console : interface de gestion SEO qui permet de surveiller la bonne indexation de votre site par le moteur de recherche. Vous pouvez analyser les données relatives aux rankings du site et aux clics obtenus sur une requête spécifique.
  • PageSpeed Insights : rapport de performance qui permet d’évaluer la vitesse de chargement d’une page web, sur la version desktop et mobile. 
  • Seobility : logiciel de référencement en ligne pour une meilleure optimisation du site. Il effectue un diagnostic complet de votre site web : pages lentes à charger, pages bloquées ou encore problèmes de sitemap. 
  • SEMrush : outil pour analyser les mots-clés sur lesquels se positionnent vos concurrents. Il est également possible de faire des recherches d’inspiration de mots clés pour obtenir de nouveaux mots sur lesquels se positionner. 

Une analyse SEO peut tout à fait se faire à l’aide d’outils gratuits, mais sachez que les outils payants vous permettent de couvrir un nombre bien plus important de paramètres. Bénéficiez de l’accompagnement de Cap Visibilité, agence SEO située en Essonne et à Paris. En fonction de votre projet, nous optimisons votre référencement naturel en 3 étapes : l’optimisation des critères techniques sur le site (balises, structuration Hn, alt images…), la création de contenu (articles, fiches produits…) et sur l’optimisation offsite (backlinks, réseaux sociaux…)

Comment savoir si le référencement de mon site est pénalisé par Google ?

Vous constatez une chute importante de votre trafic et vous vous demandez si votre site a subi une pénalité de la part de Google ? Avant de vous alarmer, il convient de vérifier 2 ou 3 points :

  • Tapez votre marque dans le moteur de recherche : si votre marque est différenciante, elle devrait apparaître. Sinon, il est probable que vous subissiez une pénalité.
  • Contrôlez dans votre interface Google Search Console, la rubrique “actions manuelles”. Si la rubrique est vide, cela signifie que les équipes Google n’ont pas appliqué de pénalité manuelle.
  • Contrôlez si un update important a eu lieu au moment ou vous avez constaté une chute du trafic.

Parmi les pénalités les plus courantes, citons Pingouin qui pénalise des liens suspicieux ou de mauvaise qualité, ou Panda qui sanctionne un contenu non autorisé (ex : liste de mots clés en blanc sur fond blanc, ou répétition de mots clés indigestes). Ces mises à jour algorithmiques (c’est à dire non manuelles) connaissent des versions de mise à jour.

N’hésitez pas à consulter le lien suivant afin de parcourir les consignes relatives à la qualité des pages énoncées par Google : https://support.google.com/webmasters/topic/9456575

Est-il préférable d’avoir un blog interne, externe ou en sous-domaine ?

Avoir un blog ou une rubrique “actualités” est devenu incontournable. La réponse à cette question nécessite de prendre en compte de nombreux paramètres. En voici quelques-uns :

  • Si votre site est un site vitrine de taille petite ou moyenne (inférieur à 200 pages), un blog interne sera adapté.
  • Si votre site est un site e-commerce, il sera préférable d’opter pour un sous-domaine ou un domaine externe. Car si vous optez pour un blog interne, Google risque de ne plus comprendre la structure de votre site internet. La structure d’un site e-commerce étant bien atypique.
  • Avoir un blog externe, vous permettra de vous positionner sur un nom de domaine représentatif qui peut vous permettre à terme d’augmenter votre part de voix dans les SERP (Search Engine Result Page).

N’hésitez pas à consulter notre article qui approfondi le choix d’un blog en dossier, sous-domaine, ou nouveau domaine.

blog-referencement-seo

A quoi sert le balisage schéma.org pour le référencement naturel ?

Le balisage schema.org a été créé afin de faciliter les recherchent vocales qui sont de plus en plus utilisées aujourd’hui, et notamment grâce aux assistants vocaux tels que Google Home ou Alexa. Nous avons ici une véritable relation entre recherche vocale et référencement naturel.

Comment fonctionne le balisage schema.org ? Au sein d’une page, nous pouvons déterminer une catégorie à un certain groupe de mot (ou paragraphe). Cela facilite la compréhension des robots quant au contenu de la page. Par exemple, une page avec un schema “recipe” dans un paragraphe précis indiquera à Google qu’il correspond à une recette de cuisine. De la même façon dans une phrase : si on indique que “Zinedine Zidane” est égal à un nom et que “joueur de football” à un métier, il comprendra que la phrase informe que “Zinedine Zidane est un joueur de football”.

Quand est-il du référencement ? Le balisage schema.org facilite grandement la compréhension du contenu, notamment auprès des robots de moteur de recherche. Il comprend mieux les détails et les liens qu’ont les informations entre elles. Cela va notamment permettre de simplifier les recherches vocales, ce qui augmentera significativement le référencement de votre site.

En simple, le balisage schema.org permet de catégoriser votre site pour favoriser la compréhension et augmenter votre positionnement dans les résultats de recherche.

Qu’est ce que le référencement local ?

Le référencement local est la première étape du référencement naturel. Avant de se référencer au niveau national ou mondial, on passe par le référencement local de son site pour développer sa visibilité autour de sa zone de chalandise. Cela consiste à apparaître dans les SERP lorsqu’un internaute fait une recherche locale, c’est-à-dire autour de lui. Par exemple, un internaute vivant à Paris qui recherche un “restaurant japonais Paris 9ème”. Les résultats afficheront tous les restaurants japonais référencés localement.

Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’une personne active sa géolocalisation et effectue une recherche, le référencement local permet d’apparaître directement en haut de la page de résultats, souvent sous la forme d’une fiche de présentation affichant certaines informations utiles (adresse, horaires, numéro de téléphone, avis clients…) que vous pouvez crér grâce à “Google My Business”.

Attention toutefois : pour améliorer votre référencement local, votre site doit avoir un minimum de popularité au niveau local, par le biais d’avis clients ou d’inscriptions sur des supports locaux (Pages Jaunes par exemple). De plus, votre site doit être responsive et considéré comme “mobile friendly”, c’est-à-dire adapté à l’écran de tous les mobiles car les recherches locales se font le plus souvent sur smartphone.

Le référencement des médias images et vidéos est-il important en SEO ?

Le référencement des images et des vidéos fait partie des étapes importantes de la stratégie SEO de votre site. En effet, les fichiers médias ont une grande influence sur l’optimisation de vos pages.  

Beaucoup d’utilisateurs pensent que les médias n’ont qu’une fonction esthétique pour embellir et aérer les contenus. En réalité, ils s’intègrent dans l’algorithme d’exploration et d’indexation du moteur de recherche, qui juge de la qualité et de la lisibilité d’une page.

Le nom de fichier d’une image doit renseigner le plus précisément possible sur ce qu’elle représente. Puis en complément, la balise “ALT” (ou texte alternatif) permet de loger des mots clés supplémentaires interprétés par les moteurs. Ils remplaceront l’image si le navigateur n’arrive pas à afficher l’image. Globalement, le contenu textuel qualitatif autour des images renforce la performance d’une page et améliore son référencement naturel.

Une vidéo s’intègre dans une stratégie de référencement naturel si elle possède différentes caractéristiques : titre optimisé avec des mots-clés, description qualitative, intégration de sous-titres aux scénarios des vidéos… Il ne vous reste plus qu’à réaliser des contenus à forte valeur ajoutée pour obtenir un meilleur classement sur la page de résultats Google.

Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, Cap Visibilité vous propose de réaliser un audit de votre site internet qui vous permettra certainement de mettre en évidence les points de blocage.

En quoi la recherche vocale et le référencement naturel sont-ils liés ?

Avec les différents assistants vocaux comme Siri, Google Home, Alexa, la recherche vocale prend de plus en plus de place. Les requêtes se transforment et surtout s’allongent. Lorsque l’on effectue une recherche vocale, on fait une phrase ou on pose une question. Les requêtes tendent donc à contenir de plus en plus de mots, voire des phrases composées du “sujet, verbe, complément”, d’où l’importance de travailler la longue traîne.

Le travail du champ lexical autour d’une thématique est également primordial. Pourquoi ? Car le seul reproche qu’on peut faire à l’assistant vocal est de parfois se tromper de mot lorsqu’il s’agit d’homonymes, comme par exemple “fin et faim”. En travaillant la sémantique, on permet au moteur de recherche d’identifier le champ lexical du sujet et d’ainsi recontextualiser la recherche pour faire apparaître des résultats judicieux. Aujourd’hui, avec l’intelligence artificielle, les robots sont capables d’identifier des synonymes et d’analyser la sémantique.

Il est aussi judicieux de créer du contenu sous-forme de questions / réponses. Vous aurez remarqué que c’est exactement ce que l’on fait à travers cet article.

Pour conclure, il y a un réel impact des recherches vocales sur les résultats du référencement naturel. Plus que jamais, votre contenu doit être réfléchi et riche !

Peut-on changer de nom de domaine sans perdre son référencement naturel ?

Changer de nom de domaine est une opération délicate car vous risquez de perdre tout ou partie de votre référencement naturel acquis, si une procédure de changement de nom de domaine n’est pas réalisée convenablement.

L’objectif est ainsi de reporter la popularité de l’ancien nom de domaine vers le nouveau nom de domaine, en minimisant la perte du référencement acquis. Durant les premiers mois qui suivent ce changement, une perte de trafic sera à prévoir. Si la procédure de changement de nom de domaine est correctement réalisée, vous limiterez les dégâts. Au contraire, si rien n’est fait ou mal fait, vous risquez de perdre tout le trafic.

Pour cela, le lien précédent présente une procédure complète pour réaliser cette opération qui n’est pas sans risque pour votre SEO. Il conviendra alors dans les grandes lignes de :

  • Rediriger les anciennes URLs vers les nouvelles URLs (Redirections 301).
  • Valider le nouveau nom de domaine sur la Google Search Console (GSC), nouveau nom de Google Webmaster Tools.
  • Générer le fichier sitemap.xml qui recense les nouvelles URLs à indexer, puis le soumettre depuis GSC dans la rubrique concernée.
  • Indiquez à Google que le nouveau nom de domaine remplace l’ancien dans la GSC.
  • Rediriger les liens externes vers les nouvelles pages lorsque cela est possible.

Basculer son site en sous-domaine a-t-il une incidence sur le référencement naturel ?

Basculer son site en sous-domaine présente les mêmes risques que ceux présentés lors d’un changement de nom de domaine. Il faudra donc y réfléchir à deux fois avant de prendre cette décision, surtout si votre site présente de beaux résultats en termes de chiffre d’affaires (dans le cas d’un site e-commerce).

La création d’un sous-domaine demande les mêmes efforts que la création d’un domaine externe. La seule différence est que ce sous-domaine remontera beaucoup plus vite dans les résultats de recherche qu’un nom de domaine externe.

Concernant la procédure de bascule du site référencé sur le domaine principal vers les sous-domaines, elle est quasiment identique à celle présentée dans la section précédente, à l’exception de l’indication de changement de nom de domaine à donner dans Google Search Console.

Peut-on suivre le référencement naturel sur Google Analytics ?

Google Analytics est un outil de Google permettant de récolter des données précises sur les utilisateurs de son site Internet. Provenance, comportement ou encore âge et localisation : cet outil révolutionnaire est aujourd’hui indispensable pour tout webmarketer qui se respecte. Il permet ainsi de déterminer d’où viennent nos visiteurs : d’une campagne Google Adwords, du trafic naturel, de réseau sociaux, etc.

La réponse est donc oui : Google Analytics permet de suivre le référencement naturel de son site, mais d’une manière particulière. L’outil n’informe pas sur le score ou encore les choses à améliorer “référencement parlant”, mais bien sur l’efficacité de son travail SEO. Par exemple, il serait pertinent de voir l’évolution des chiffres des visites venant du référencement naturel avant et après avoir fait un travail sur son SEO !

Google Analytics est un outil très efficace autant pour son référencement naturel que pour déterminer l’efficacité de campagnes de référencement payant ou encore l’efficacité des campagnes remarketing sur Facebook.