Changer de nom de domaine et préserver son référencement naturel ?

Un nom de domaine peut être amené à changer dans la vie d’une entreprise. L’enjeu est alors de pouvoir effectuer cette opération sans perdre son référencement naturel travaillé parfois depuis de nombreuses années.

Dans quels cas changer de nom de domaine ?

Les raisons d’un changement de nom de domaine peuvent être diverses et variées. Les stratégies d’entreprise et de marques peuvent évoluer dans le temps. Voici quelques cas déjà rencontrés qui légitiment un changement de nom de domaine :

  • rachat de société,
  • changement de marque,
  • nouveau positionnement marché,
  • regroupement d’activité …

Cette liste est bien évidemment non exhaustive et de nombreux autres cas de figure peuvent être rencontrés. Si vous souhaitez partager vos expériences, n’hésitez-pas à laisser des commentaires.

Changement nom domaine referencement

La procédure de transfert est-elle délicate ?

Tout dépend de la fréquentation et de l’historique de votre site. Le transfert de nom de domaine est très simple dans le cas d’un site qui présente quelques dizaines de pages. A contrario, cela sera beaucoup plus délicat, dans le cas d’un site contenant quelques milliers de pages. Si nous prenons l’exemple d’un site de vente en ligne, il faudra traiter les catégories, sous-catégories, pages produit, landing pages, voire même les articles de blog si nécessaire.

L’objectif est donc de limiter la casse en terme de trafic lors d’une opération de ce type. Un transfert de nom de domaine mal ou non maîtrisé peut entraîner la perte de 70 à 80 % des visiteurs dans les premiers mois qui suivent le transfert.

Nous vous proposons ci-dessous un aperçu des principales étapes à respecter :

1. Redirections 301 ou permanentes

Une des premières étapes consiste à lister l’ensemble des URLs de l’ancien site, ou du site à rediriger. Cette liste d’URLs peut facilement être extraite à l’aide d’un logiciel comme Xenu. Bien entendu si votre site ne convient qu’une dizaine d’URLs, cette opération pourra être réalisée manuellement.

Une fois cette liste établie, il faudra mettre en place les redirections 301 ou redirections permanentes, depuis un fichier HTACCESS par exemple. D’autres solutions existent sur des CMS comme WordPress, Joomla, ou Prestashop. Cependant, je ne suis pas forcément fan de ces modules, dont l’utilisation est souvent chronophage. L’avantage de ces modules permet de s’affranchir de considérations plus techniques.

L’objectif de ces redirections est de reporter la popularité de chacune des pages de votre ancien domaine vers votre nouveau domaine.

Exemples de redirections :

Voici des exemples de redirection à mettre en place :

  • Rediriger page par page : RedirectPermanent /ancien-dossier/ancienne-adresse.html http://www.nouveau-domaine.com/nouveau-dossier/nouveau-fichier.html
  • Rediriger un dossier : RedirectPermanent /ancien-dossier http://www.nouveau-domaine.com/nouveau-dossier
  • Rediriger un site : RedirectPermanent / http://www.nouveau-domaine.com/

Attention cette dernière commande ne fonctionnera que si votre site respecte la même structure d’URLs de l’ancien domaine vers le nouveau domaine.

Structure du nouveau site / ancien site

Une structure identique facilitera les redirections. Dans le cas d’un changement de structure d’URLs, il faudra mettre en place des redirections par dossier ou par page. Une nouvelle structure d’URLs nécessitera un travail plus important, car il faudrait idéalement identifier les correspondances de page à page.

2. Outils pour Webmaster compte Google

Vous devrez tout d’abord vous connecter à votre compte Google, puis dans les outils pour webmasters (anciennement Google Webmaster Tools). De nombreux outils sont à votre disposition pour vous aider à paramétrer au mieux votre site.

a – Validez votre nouveau site sur Google

Une fois votre nouveau site en ligne, il faudra le valider via les outils pour Webmaster. Cela permet d’informer Google que vous êtes bien le propriétaire du site. Réalisez cette procédure, si possible dans le même compte Google de votre ancien site. Cela facilitera la tâche concernant le changement d’adresse que nous traiterons dans les point 3.

b – Nouveau sitemap à mettre en ligne

Rappelons ici que le fichier sitemap.xml permet d’informer Google et les moteurs de recherche de manière générale, des URLs à indexer. Ce fichier se positionne à la racine du site web. Une fois votre site validé, et après l’avoir placé à la racine du serveur, nous vous conseillons de le pousser par la fonction présente dans les outils pour webmaster : Outils pour webmatser > Sélectionnez votre nouveau site > Exploration > sitemaps.
Sitemap outil Webmaster Google
Vous n’aurez plus qu’à indiquer le nom du fichier présent à la racine de votre site : sitemap.xml. Nous vous conseillons de tester le sitemap avant l’envoi. Cela permettra d’identifier d’éventuels problèmes dans la structure du fichier.

c – Changement d’adresse sur Google

Google propose dans les outils pour webmasters une fonction qui permet d’informer le moteur de recherche du changement de nom de domaine.

Une fois connecté à votre compte Google, cliquez sur l’ancien site à configurer. Cliquez sur le picto en haut à droite qui représente une roue dentée, puis cliquez sur « changement d’adresse ». Il vous suffira d’indiquer l’URL du nouveau domaine vers lequel votre ancien domaine doit pointer. Ce nouveau domaine devra être sélectionné dans la liste déroulante visible dans la copie d’écran ci-dessous :

3. Mise à jour des liens externes

Toutes vos redirections sont désormais en place et fonctionnelles. Les actions ont été correctement réalisées sur votre compte Google comme expliqué ci-dessus. Il faut maintenant mettre à jour, dans la mesure du possible, vos liens externes.

Pour cela, nous vous conseillons de contacter vos partenaires afin de mettre à jour les liens vers la page d’accueil de votre nouveau nom de domaine. Il faudra également mettre à jour les liens vers les pages profondes.

En ce qui concerne les autres liens postés précédemment, il sera nécessaire de les mettre à jour manuellement en vous reconnectant aux différentes plateformes en question. Cette dernière étape est certainement la plus délicate, car il n’est pas toujours possible d’accéder aux liens établis depuis plusieurs années. Ce phénomène est amplifié si vous avez eu à faire à différentes agences de référencement naturel.

Combien coûtent ces prestations auprès d’une agence ?

Il est assez difficile de chiffrer précisément ces tâches à réaliser lors d’un changement de nom de domaine. Il est évident qu’un chiffrage devra être évalué selon les différentes variables abordées dans cet article. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ces articles peuvent vous intéresser...