Nouveauté sur Facebook : la plateforme souhaite « cacher » les “j’aime”

Après nous avoir tous formatés aux « j’aime », Facebook souhaite tester le compteur de like « caché ». Cette modification a déjà été testée sur Instagram dans 6 pays dont l’Australie, le Brésil et l’Italie. C’est à compter du 27 septembre 2019 que certains utilisateurs pourront expérimenter cela dans un premier temps en Australie. Quel est le but ? Comment cela se matérialise concrètement ?

Pourquoi vouloir cacher les j’aime

Facebook a déclaré vouloir orienter la réaction des utilisateurs sur les publications selon leur fond plutôt que d’être influencé par les réactions des autres. Parfois, certains utilisateurs « likent » même la publication pour signifier qu’ils l’ont vue plutôt que parce qu’ils l’ont réellement appréciée.

facebook jaime caches

Il y a une forme de pression sociale à travers ce système de « like ». Comme si on était plus ou moins obligé de se prononcer et de réagir comme la majorité pour se sentir comme appartenant à un groupe.

Au-delà de ça, il y a également un aspect de « course aux likes » qui peut tourner au complexe si le compteur n’en affiche pas assez.

Si on souhaite voir cela d’un point de vue psychologique, l’affichage du compteur de j’aime fait ressortir un problème de rapport au groupe. Au lieu de favoriser l’expression de la pensée personnelle, ce système contraint implicitement les utilisateurs à réagir selon les réactions du groupe. 

Comment les j’aime seront alors affichés ?

A la place de voir le nombre exacts de « j’aime », sera affiché : « Aimé par Pierre et 2 autres amis » par exemple.

Ce que cela signifie pour les annonceurs

La personne ou la page qui publie le contenu pourra toujours voir le nombre de « j’aime » donc pas de panique vous pourrez toujours continuer à faire vos stats et voir si votre contenu est pertinent pour vos abonnés.

Concernant vos publications, si vous réfléchissez déjà en amont à l’intérêt de votre post pour votre cible, il n’y a rien à changer. Vos utilisateurs réagiront sincèrement. Les seuls qui pourront peut-être voir un changement si la mise en place des « j’aime » dissimulés à l’effet escompté, sont les pages qui publient uniquement pour le buzz du post. Pourquoi ? Car Facebook espère enterrer cette « tyrannie de la majorité » à travers les « likes » des autres. On peut tout de même se demander dans quelle mesure cela va avoir un impact concret sur la façon de réagir des utilisateurs car nous sommes tout de même tous formatés à réagir à la hâte. A suivre…

PS : pour susciter l’intérêt de l’algorithme Facebook, il faut des abonnés qualitatifs, découvrez comment augmenter votre nombre d’abonnés pour améliorer la portée de vos publications.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bienvenue sur notre Blog !

Retrouvez toutes les dernières actualités du digital sans plus attendre. Le travail de veille technologique fait au quotidien par notre équipe nous permet de vous guider vers une stratégie de communication efficace, testée et approuvée par nos clients !

Notre objectif commun : développer votre BUSINESS et optimiser votre ROI ! 

Nos Catégories

Audit de communication OFFERT

N'hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d'un audit de communication. Nos spécialistes du digital vous guideront vers les actions à mettre en place pour optimiser votre visibilité sur le web !

Nous contacter

Recevoir notre MAG

Je souhaite m'abonner à la Newsletter et recevoir les dernières actualités du digital !