Les erreurs à éviter pour un SEO (référencement naturel) optimal

La question du référencement d’un site Internet se retrouve de plus en plus placée au premier plan. Si notre site web n’est pas bien référencé (de façon naturelle) par les moteurs de recherche, personne ne va tomber dessus et il passera à la trappe comme de nombreux autres sites qui n’ont pas travaillé leur référencement. Il existe de nombreux critères qui permettent de spécifier à Google que notre site est qualitatif, et qu’il mérite d’être référencé.

Si vous aussi vous êtes passionné de référencement ou que vous ne comprenez simplement pas pourquoi votre site ne remonte pas, vous êtes au bon endroit ! Découvrez les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on veut référencer son site web de manière optimale.

1 . La « crawlabilité » et la disponibilité des pages aux yeux de Google

Sur un moteur de recherche, le robot permet le référencement de chaque site et a pour tâche de scanner tous les sites et toutes les pages web existantes : c’est ce qu’on appelle le Crawl. C’est finalement ce robot (Googlebot chez Google ou Bingbot chez Bing) qui va récupérer le code HTML de la page d’accueil de votre site, et va naviguer via tous les liens internes de ce dernier. C’est à travers ce travail que ce robot va découvrir notre site. C’est pour cela que vos pages web doivent obligatoirement être propres, disponibles et sans erreur.

Réparer les erreurs de blocage de chaque page

Dans le langage informatique, il y a plusieurs types d’erreur liés aux pages web. Cependant, certaines d’entre-elles reviennent fréquemment et empêchent le crawl du robot lié au moteur de recherche. C’est pour cela qu’il faut être à l’affût de chaque erreur pouvant détériorer le référencement de votre site web. Parmi ces erreurs, deux d’entre-elles se démarquent :

  • L’erreur 404: empêche et bloque l’accès à la page web. Elle se traduit par une page qui n’existe plus. Avoir un lien vers une page en erreur 404 est très néfaste et est généralement réglé par une redirection de cette page. Ne pas oublier non plus de changer le lien de destination contenant cette page initialement en erreur.
  • L’erreur 500: une erreur qui fait souvent peur. Elle est caractérisée par une erreur serveur, c’est-à-dire que le site n’arrive pas à communiquer avec le serveur et n’est ainsi pas dans la possibilité d’afficher le contenu. Pour régler ce problème, il faut directement voir avec son hébergeur, cela peut arriver. Si vous avez accès à votre back-office et êtes dépendant d’autres services (hors hébergeur), vous pouvez voir un par un si ces derniers ne bloquent pas l’accès total du site. Cela est souvent le cas pour des CMS comme WordPress lorsque vous utilisez des extensions. Elles peuvent être la cause de ces blocages de serveur.
erreur 400 optimisation seo
optimisation referencement naturel seo

Réparer les erreurs secondaires pour optimiser le crawl

D’autres erreurs liées aux pages peuvent être néfastes pour le référencement, et en particulier sur cette partie « crawling ». En effet, avoir des liens redirigés n’est pas forcément positif aux yeux de Google, il faut donc les limiter au maximum. C’est d’autant plus le cas lorsque ces liens sont eux-mêmes en erreur. Dans ce cas, le mieux est de changer directement le lien de chaque page dans laquelle se trouve l’url en erreur.

Prenons un exemple pour être plus parlant : vous avez une page une page d’accueil qui redirige via un bouton vers votre page « contact ». Cependant, lorsque l’on clique sur le bouton, cette dernière est en erreur à cause du changement de l’URL (passage en https, ancienne page etc.). Elle est alors redirigée vers la vraie page « contact ». Cela crée alors une boucle de redirections dans laquelle le lien d’origine présent sur la page d’accueil et pointant vers la page « contact » est faux, ce qui présente une erreur 301, et ce qui est par conséquent négatif pour le référencement. Ici, la solution est simplement de remplacer le lien présent sur la page d’accueil en mettant la bonne URL reliant à la page « contact ».

Un autre problème au sujet des liens : le « nofollow ». Cet attribut indique à Google qu’on crée un lien vers une autre page (interne ou externe) mais qu’il ne faut pas le prendre en compte par le crawl. Cela n’est pas à proscrire mais il ne faut pas en abuser, sous peine d’être puni, on vous aura prévenu !

S’il y a bien une idée à retenir, c’est que toutes les pages d’un site doivent être accessibles. Il faut montrer à Google que vous avez un site propre et sans bavure !

Sitemap et robot.txt : des critères techniques à respecter

Ces deux critères sont indispensables pour le bon fonctionnement du crawl d’un bot. Le sitemap représente le cœur du site Internet, il indique de manière précise où est-ce que le bot doit passer pour bien le crawler. Il lui évite ainsi d’oublier les pages importantes en listant les pages à crawler en priorité. Il arrive souvent qu’un site web n’ait pas un sitemap adéquat ou qu’il n’en ait pas du tout ! Ceci est une grosse erreur et il faut être minutieux sur cette étape.

Le robot.txt est complémentaire au sitemap. Il va permettre d’indiquer au robot quelle page est autorisée à être indexée (et ainsi crawlée par le bot). Il arrive souvent que ce fichier soit mal réalisé, ce qui implique le crawlage automatique des pages alors que vous aviez décidé de ne pas les indexer, quel dommage !

Tous ces éléments permettent à Google de mieux comprendre la structure de votre site en termes d’indexation. Il existe cependant d’autres choses à optimiser, une importante partie qui concerne tout ce que va proposer le site en termes de contenu.

2 . Optimiser les pages de son site web pour un meilleur référencement

Chaque page d’un site doit être optimisée dans l’objectif que le site ait un référencement global optimal. Si une page ne l’est pas, ce sont les autres pages optimisées qui devront compenser, alors autant prendre du temps sur chaque page pour avoir un site parfait, non ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Optimiser sa structure d’URL pour un meilleur référencement

Chaque page d’un site doit être optimisée dans l’objectif que le site ait un référencement global optimal. Si une page ne l’est pas, ce sont les autres pages optimisées qui devront compenser, alors autant prendre du temps sur chaque page pour avoir un site parfait, non ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Remplir son title et sa meta description et les optimiser efficacement

Partons de la base de l’optimisation d’une page : le title et la meta description. Ces derniers s’affichent par défaut avec le nom de la page et son contenu, et représentent finalement ce qui sera affiché sur le moteur de recherche lorsque l’internaute aura effectué sa requête.

optimiser ses titles et meta description

Pour optimiser tout cela, il est important de bien les remplir et notamment pour le taux de clics ! Si le title est attirant, l’internaute va plus facilement cliquer sur le title et arriver sur votre page web. Ainsi, travailler les mots-clés reliés à votre site ou à votre page est indispensable. De même, il ne faut pas qu’elle ne soit ni trop courte, ni trop longue, avec en moyenne 60 caractères à l’idéal. Inutile de vous spécifier qu’une balise title vide ou dupliquée (par rapport à d’autres pages autant internes qu’externes à votre site) est forcément négatif du point de vue du référencement. De la même façon, la meta description doit être bien écrite, décrivant la page web qui sera affichée, sans faute d’orthographe avec des mots-clés et des informations pertinentes ! Ce sont ces petits détails qui peuvent faire la différence.

Le contenu pour une stratégie d’Inbound Marketing implacable

En référencement, le contenu est d’or. Il est inconcevable pour une personne souhaitant référencer son site de ne pas mettre la main à la pâte pour créer le contenu de son site web (à part si vous souhaiter externaliser la mission auprès d’une agence spécialisée en inbound marketing). L’important dans sa stratégie de contenu, c’est de créer du contenu unique et original. A bas le « copier-coller » des autres sites pour remplir son site Internet, les robots savent détecter les tricheurs ! Ainsi, prenez du temps pour écrire votre contenu, plus il sera original et intéressant pour les internautes, plus votre site sera bien référencé ! N’oubliez pas, l’objectif est de jouer le jeu des moteurs de recherche, si vous êtes originaux et novateurs, vous serez forcément mis en avant !

Bien sûr, l’objectif est de créer du contenu unique, de qualité mais également un contenu quantitatif. Si tous ces critères sont remplis, vous aurez un avantage sur les sites faibles en contenu.

Le référencement par l’optimisation des images

A l’intérieur du contenu, il n’y a pas que le texte à optimiser. Tous les autres éléments peuvent être traités afin de montrer votre bonne foi aux robots. Les images font partie des critères pouvant augmenter le niveau de qualité de votre page, améliorant ainsi le référencement de cette dernière.

Pour ce faire, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Le nom de l’image: mettez vos mots-clés directement dans le nom de l’image, cela peut être pertinent pour votre stratégie de contenu.
  • L’attribut « alt »: il est primordial de le remplir. Comme le titre de l’image, il est important de mettre ses mots-clés pour un meilleur référencement. Il permet aussi de montrer aux personnes malvoyantes ce que votre site propose.
  • L’état de l’image: il peut être possible que l’image soit « cassée ». Vérifiez ainsi son état autant en interne qu’en externe.

Les images sont un moyen efficace de communiquer et d’accompagner son texte. Cependant, nombreux sont ceux ne les optimisant pas, ne faites plus l’erreur !

Une hiérarchie HN irréprochable pour une structure des pages parfaite

Si vous ne le savez pas encore, la hiérarchie HN permet de hiérarchiser vos pages en indiquant à Google l’importance des titres ainsi que leur structuration. On peut comparer ça à l’organisation d’un sommaire avec le grand 1, le petit 1 etc. De la même manière, nous indiquerons que tel titre est un H1 et tel autre titre est un H2, pouvant passer par le H3, H4 etc. Pour faire simple, le H1 correspond au titre de la page ou de l’article, le H2 aux autres titres inférieurement positionnés en termes de hiérarchie et ainsi de suite. Cependant, des règles sont à respecter : le H1 doit toujours être placé en premier et doit être seul (jamais deux H1). Ensuite, le H2 se situe après et n’est jamais seul (à l’image du petit 1 et du petit 2). La suite est logique et on applique la même règle pour les HN de rang inférieur. Une erreur est à ne pas commettre : mettre des HN inférieurs avant les HN supérieurs. Par exemple, ne jamais mettre des H3 avant les H2, le robot du moteur de recherche ne comprendrait pas la hiérarchie de la page.

Voilà pour les informations importantes pour la structuration HN. Voici quelques petites astuces concernant les H1 trop souvent oubliés et négligés :

  • Toujours mettre un H1 sur sa page.
  • Le H1 doit être différent du titre de la page.
  • Ne jamais mettre plus d’un H1 sur une page.
  • Ne pas mettre le même H1 que le title.

3 . Optimisation de l’ergonomie et de l’expérience client pour un meilleur référencement

A l’heure à laquelle plus de la moitié des recherches se font sur mobile, il est important que le site propose une interface adaptée au mobile mais aussi une expérience utilisateur optimisée. Sans cela, les moteurs de recherche baisseront le référencement de votre site mais également, les internautes ne resteront tout simplement pas dessus.

L’importance du responsive design pour son site web

On ne le répètera jamais assez, le fait d’avoir un site responsive augmente votre chance que les utilisateurs naviguent sur votre site web. Mais qu’en-est-il niveau référencement ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Les moteurs de recherche (Google notamment) détectent les sites responsives et non responsives. Comme il est important de jouer le jeu de ces derniers, il est indispensable d’adapter son site à tous les écrans, et notamment au mobile. Sans cela, le référencement sera significativement détérioré et votre site sera mis à l’abandon. Nous insistons sur ce point ! Dans les années à venir, le pourcentage d’utilisation du mobile pour naviguer sur Internet augmentera de plus en plus, c’est pour cela qu’il est nécessaire et indispensable de mettre l’accent à ce niveau-là. Pour accompagner la responsivité de son site, il y a ce qu’on appelle les pages AMP qui optimisent cette responsivité ainsi que l’expérience client sur les petits écrans, ne négligez pas cela, c’est une « arme » qui aura de plus en plus d’importance d’année en année.

site responsive pour un bon referencement naturel seo

Optimiser la vitesse de chargement pour un référencement optimal

Si on devait classer les critères importants pour le bon référencement d’un site web, la vitesse de chargement serait dans le top 3. Il est aujourd’hui inconcevable d’avoir un site lent et difficile à charger. Même si beaucoup disposent d’une bonne connexion et d’un rapide temps de téléchargement avec les nouveaux débits qui nous sont proposés, tout va toujours très vite et il faut que votre site Internet suive le mouvement. Ainsi, ne négligez pas cette étape qui consiste à tout faire pour ne pas alourdir votre site, au risque d’avoir de grosses pénalités, autant au niveau du moteur de recherche que des internautes. En effet, les moteurs de recherche détectent les sites lents et les pénalisent car ils préfèrent privilégier les sites rapides pour proposer une meilleure expérience utilisateur. De même pour ces derniers, les internautes fuient les sites lents. Si au bout de 3-4 secondes, le site n’est pas apparu, l’internaute part sur un autre site ce qui vous donnera un taux de rebond record (très peu qualitatif pour un site web).

Pour améliorer le temps de chargement des pages de son site web, il y a différentes techniques à employer :

  • Concaténer vos pages CSS.
  • Compresser ses pages HTML et Javascript.
  • Utiliser une mise en cache pour éviter le rechargement des images et autres éléments à fort potentiel de lourdeur.
  • Compresser, recadrer et optimiser les images et vidéos de votre site web, souvent la cause d’un temps de chargement très long.
  • Utiliser un serveur performant et qualitatif afin que les informations se transmettent de manière fluide et rapide.

Il existe tout un tas de manières d’optimiser le référencement de son site. Les précédents éléments ne sont que quelques exemples et il en existe une multitude d’autres à optimiser. L’important est de se poser les bonnes questions lorsque l’on réalise nos actions : Ai-je optimisé ce point-là ? Est-ce qualitatif ? N’y a-t-il pas une meilleure possibilité ? Ce sont tous ces petits détails qui permettront à votre site de se démarquer des autres, et ainsi d’être en top position !

Pour augmenter le référencement de votre site web, nous proposons des services d’optimisation interne, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou demande de renseignement !

Sources : https://fr.semrush.com/blog/40-erreurs-de-seo-technique-etude-semrush-2017/

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ces articles peuvent vous intéresser...